Bienvenue en Bolivie

Posted by on janvier 29, 2012

Après 4 jours tranquilles dans un hostel entouré de verdure et de colibris, le 14 janvier nous partons à 11h00 du matin pour la Bolivie.
Seulement 3h00 de bus (200km) nous sépare de la Bolive.
Nous arrivons donc à La Quiaca, il n’y a plus qu’à traverser un tout petit pont de rien du tout et nous voila en Bolivie, dans la ville de Villazon…
Pas si simple à passer ce petit pont ! !
Donc nous sommes toujours en Argentine et une longue file de personnes attend, alors nous aussi, mais on ne sait pas encore pourquoi.
Tous les Boliviens passent sur le côté, ils reviennent du travail.
Après une heure d’attente un douanier argentin nous met 2 tampons de sortie de territoire en 2 seconde c’est fini, nous pouvons enfin traverser ce pont…
Pas si simple à passer ce petit con pont ! !
Hé oui il nous faut un tampon d’entrée chez les Boliviens, nous faisons donc de nouveau la queue cette fois-ci entre les 2 pays.
1 heure, 2 heure, la queue n’a pas bougée d’un centimètre ! !
… juste pour un tampon ….
Nous faisons connaissance avec deux anglais un peu perdus.
Les gens commencent à se rebeller un peu et la queue avance, ça devient une pagaille, un douanier qui veut une belle file se fait engueuler par les touristes car il laisse passer tous les Boliviens qui ne font pas la queue, alors il fait son boulot et la file commence à avancer.
Arrivé devant le bureau je m’aperçois que les Boliviens qui passent encore devant nous, payent discrètement le douanier.
Nous avons rempli des papiers comme quoi nous restons en Bolivie 80 jours et le daounier dit ne pas avoir de tampon 90 jours, Marika insiste, nous aurons 2 tampons de 30 jours sur chaque passeport.
Merde Zut 4h30 plus tard il fait nuit !
Problème nous n’avons pas un radis en poche, nous trouvons difficilement une banque qui nous crache 500 Bolivianos en billets de 20 !
20 Bob = 2 Euros
Puis avec les 2 anglais nous cherchons un Hostel.
Nous trouvons un dortoir pour 4, la vue est sympa et c’est pas cher 4€/personne.
Les anglais n’ont pas mangé depuis 30 heures, nous sortons manger de bons hamburgers à 1,2€ et une pizza à 2,5€.
Surprise en rentrant : le gymnase qui est sous l’hostel fait boîte de nuit, bien sur ici l’insonorisation est très très loin d’exister.
Les lits sont dégueulasses, grosses taches de « on veut pas savoir quoi » sur les draps, mais il n’y a pas de petites bêtes, nous sortons donc nos duvets.
Le lendemain tôt, nous allons acheter les tickets de train pour l’après-midi.
Contrairement à ce que l’on nous avait dit, il faut réserver et il n’y a plus de places.
Nous décidons donc de partir en bus ce matin même à 9h30 pour Uyuni, les anglais nous suivent mais depuis le début il y en a un qui est très très mal.
Le mal de l’altitude, effectivement nous sommes déjà à 3500m.
Avec Marika nous n’avons pas de problème car nous avons passé 4 nuits à 2500m avant de venir.
Pendant les 8 heures de bus totalement vertigineux les anglais se gavent de bonbons.
En regardant la route on se dit même un 4×4 passe difficilement mais le bus fonce alors on évite de regarder le vide.
En arrivant nous nous mettons à la recherche d’un hostel qui est dans notre guide, tendis que les anglais saute sur le 1er hostel devant la gare routière.
Erreur fatale il n’y a pas de douche dans leur hotel.
Nous les croisons le lendemain ils vont au salar d’Uyuni pour une journée et partent le soir même à La Paz !
On essaye bien de les mettre en garde, La Paz étant tout en denivelé, le mal d’altitude de Rory va continuer voir s’aggraver…Mais bon, apparement ça les inquiète pas, ces gars là sont vraiment partis à l’arrache: ils n’ont pas de guide du pays, n’ont jamais entendu parler du mal des montagnes, ne savent rien des villes, des distances ou des altitudes relatives à la Bolivie…
Allez nous on part à la recherche de notre agence !

panoramique vilazon

Villazon - Uyuni

Villazon - Uyuni

Villazon - Uyuni

Villazon - Uyuni

Laisser un commentaire