Sud Lipez après le Salar d’Uyuni

Posted by on janvier 31, 2012

Nous partons assez tôt vers 7h15 depuis le Salar en direction du Sud Lipez.
Surprise, en repassant par Uyuni nous nous arrêtons pour prendre un nouveau passager, un autre Chilien, nous seront donc 6 passagers et pas 5 comme promis.
Au fond du 4×4 il y a 2 places mais 3 personnes, c’est trop petit pour moi ça me fait très très mal à la jambe droite, on demandera d’échanger nos places avec les 2 brésiliens de devant, heureusement ils veulent bien (se faire des bisous derrière).

Les 2 prochains jours ne seront que de la piste chaotique, une vraie expédition.
Après 4h00 de piste nous nous arrêtons à la magnifique vallée des roches,
puis un peu plus loin pour manger et admirer la Laguna Hedionda avec ces flamants roses et autres oiseaux.
Puis nous nous arrêterons au dessus d’une autre lagune, puis dans un désert et devant la montagne aux 7 couleurs, on a l’impression qu’elles sont en train de couler.
Un autre arrêt au fameux arbre de pierre.
Puis nous payons l’entrée du parc pour la suite, 150 Bs par personne.
Nous arrivons à la Lagune Colorada, nous allons un peu plus loin jusqu’à un hébergement.

Marika dort, nous sommes tous très fatigués, je sors voir le coucher de soleil, je monte sur la montagne pendant une demi heure, c’est froid et essoufflant nous sommes à 4500 mètres, mais c’est magnifique.
Super diner avec du tinto (vin rouge).
Il est 21h00 tout le monde va se coucher, de toute façon les lumières produites par un générateur sont coupées à 22h00.

Tout le monde debout ! ! Il est 4h20 !
Et il faut mettre son maillot de bain !
4h40 on est déjà tous dans le 4×4.
Une heure plus tard nous arrivons aux geysers avec le lever de soleil.
Bon c’est pas si impressionnant, on est un peu déçus, ça fait tout de même beaucoup de bruit.
30 minutes plus tard il est 6h00 on arrive au eaux chaudes, il y a déjà trois 4×4.
Mais je serais le premier dans l’eau chaude (30-35 degrés), les autres n’ont pas envie de se mettre en maillot, il fait froid il y a de la glace à certains endroits.
3/4 heure plus tard le bassin d’eau chaude est pleine de monde et nous prenons un super petit dèj, pancakes, céréales…
Pour les repas nous avons tout le temps une table que le guide loue le temps du repas.

Pendant le retour, nous monterons jusqu’à 4800 mètres et nous ferons une halte devant un monument où des jeunes touristes israéliens et leurs guides sont décédés dans un accident.
Nous nous arrêterons au désert de Dali, à la lagune verte qui n’est pas verte car il n’y a a pas de vent, puis dans un village super mignon plein d’herbe et de lamas.
Nous nous sommes aussi arrêtés pour réparer un autre 4×4, c’est rassurant les guides s’entraident, mais se font aussi des blagues comme des gamins.
Le retour est assez long, secouant avec de la poussière.
Notre guide se goinfre de feuilles de coca, je ne comprends pas trop pourquoi, on dirait un boulimique de la coca.
Nous en prenons aussi de temps en temps car je respire un peu bizarrement (essoufflé sans rien faire) ou pour les maux de têtes.
Le Chilien qui était avec nous pendant les 2 jours n’a fait que se prendre en photo avec son pied d’appareil photo, enfin chacun son délire.
Les dépots blancs que l’on voit dans les lagunes sont du borax et d’autre minéraux.
Notre guide n’a vraiment pas été bavard mais il a conduit avec prudence et connait bien la piste et la voiture, de plus sa femme a bien cuisiné, nous serons les seuls à leur donner un pourboire.
Les chauffeurs et cuisiniers ne gagnent pas beaucoup d’argent, le 4×4 appartient à l’agence qui vend les expéditions.

Laisser un commentaire