Sucre, la ville blanche

Posted by on février 20, 2012

Sucre est une très jolie ville coloniale où nous passerons une semaine dans un hostel très accueillant avant de nous lancer dans un trek éprouvant…

Arrivée à 5h du matin au terminal de bus.
Nous avons très peu dormi car la majorité des 9h30 de route (pour 396 KM !) se font sur une route de terre très chaotique… Il fait encore nuit, on décide d’attendre le jour pour aller en ville, une heure et demie sur un banc dans le froid de la gare routière. Une fois le jour levé on prend un taxi pour rejoindre la place centrale, découvrir un peu la ville et surtout trouver un hôtel ! De bon matin pas facile, facile, surtout que beaucoup ne savent pas encore quelles chambres vont se libérer dans la matinée.

Finalement on trouvera dans la place dans l’hostel de notre choix, le Pachamama, c’est pas très cher et c’est super ! Cuisine très bien équipée, chambre double avec salle de bains attenante et mobilier, pelouse, tables de pique-nique et table de ping-pong !

Sucre est une très jolie ville à l’architecture coloniale où il fait bon se promener, il y a beaucoup d’étudiant, car l’université est une des plus réputées d’Amérique du Sud…
La place centrale fait vraiment penser à une ville espagnole.
Et il y a plein de musées ! Alors on en a profité:

Cathédrale et musée écclésiastique (20 Bob/pax):
Un peu cher, il faut aimer l’art religieux car la cathédrale en elle-même n’est pas fantastique…
On peut tout de même voir (mais pas photographier), un trésor bolivien, une statue de la Virgen de Guadalupe, entièrement recouverte de cadeaux précieux par les fidèles : perles, pierres précieuses, montres en or…

Museo Charcas: (gratuit)
On peut y voir une expo sur les masques du carnaval et plusieurs expos temporaires.
Au moment de notre passage (février 2012), une expo sur la communauté Chilpaya, petite communauté indigène en voie de disparation, avec maquettes, photos et vidéo racontant la légende de cette tribu. Et une expo sur le langage et les moyens d’expressions à travers le temps et la culture bolivienne.

Un MUST : Museo de Arte Indigena: (22 Bs/pax)
Très beau musée consacrée à l’art du tissage dans différentes communautés autour de Sucre, ainsi qu’aux danses traditionnelles et une petite partie archéologique sur le site de Tiwanaku.
Impressionnant ! Surtout la démonstration de tissage, on se rend compte du travail colossal que ça représente. Très très beaux tissages et costumes de danse.

Museos Universitarios : Sur Bolivar
Belle collection archéologique, notamment beaucoup de céramiques. Quelques momies avec explications. Pinacothèque sympa, meubles d’époque…Dans un très joli cadre de maison coloniale actuellement en rénovation.

A Sucre, on a aussi tenté de faire du Couchsurfing, sans succès…
On a toutefois rencontré Jordan et Erin, deux américains qui ne pouvaient pas nous héberger mais qui avaient bien envie de boire un verre !
Et coïncidence, voilà qu’ils sont tous les deux volontaires chez Condors Trekkers, l’agence que nous avons choisi pour partir en randonnée…
Nous passerons donc plusieurs moments ensemble, notamment à faire la cuisine pour une soirée Condors Trekkers et a rencontrer tous les autres membres de l’équipe !
On a bu plein de vin, parlé de voyage, cuisiné des samossas, participé au rituel de la Koa et puis fait ce fameux trek où Jordan a joué un grand rôle…

Quelques adresses pour manger et boire:

Flavour: Calle Argentina, juste à côté de la Casa del Turismo
Snacks, patisseries et boissons. Bon et pas très cher. Echange de bouquins, consultations de guides de voyage.

Pueblo Chico: sur la place centrale
Ambiance sympathique, belle cour coloniale, musique hispanophone pop/rock, bonne bière et plats sympas. Attention, une assiette de Pique Macho (40Bs) nourri deux personnes !

JoyRide: en face de la cathédrale
Un peu un piège à touristes, prix cher, mais carte bien fournie, et apparement l’endroit où faire la fête le weekend !

Le marché central:
Pour faire vos courses bien entendu mais aussi pour manger bien et pas cher !
Picante de Pollo : 12 Bs, Milanesa de Pollo: 8Bs….

One Response to Sucre, la ville blanche

  1. Psykanar

    Toujours aussi belles ces photos un régal. Superbe images Merci de nous les faire partager.
    Continuez MERCI!

Laisser un commentaire