La Fortuna

Posted by on juillet 12, 2012

C’est la ville sans aucun charme qui se situe de l’autre côté du lac par rapport à Monteverde, pour y aller tous les locaux propose jeep+bateau+jeep pour 25$, mais nous avons préféré prendre un bus pour Tilaran puis un autre pour La Fortuna, c’est un peu plus long mais c’est 7,2$.
Nous sommes assez motivés pour faire des économies car cela nous permet de nous payer plus d’excursions et d’entrées de parcs.

Le tourisme a prospéré à La Fortuna grâce aux coulées de lave du volcan qui étaient visibles par tout le monde la nuit.
Mais les temps changent et les coulées se sont arrêtées.
Il y a donc une ribambelle d’hôtels qui se concurrencent: nous n’avons pas pû avoir de chambre double en dessous de 30$ à Paquera, ici on en a eu une pour 10$ !

Après hésitation nous décidons d’aller le lendemain à la réserve Ecocentro Danaus à 4km à pied.
Après une heure de marche sur la route avec des camions qui nous frôlent nous arrivons enfin.

Le gars de l’entrée nous explique tout ce que l’on peut voir et chercher à voir.
On rentre dans la forêt, oups oups on a pas l’antimoustique on va se faire manger.
Nous traversons des plantations avec des plantes et des fleurs inconnues.
Il y a un mariposario (serre à papillons), avec plusieurs belles espèces et aussi des crisalydes étonnantes et de belles chenilles.

Nous cherchons les grenouilles rouges, venimeuses, mortelles pour l’homme, allez cherche encore… et c’est Marika qui verra la première grenouille : mais c’est tout petit !
Les grenouilles sont toutes petites, grosse comme le pouce de Marika, pour les voir il faut chercher un point rouge par terre au milieu des grosses feuilles.
Elles sont difficiles à prendre en photo avec le petit appareil mais on a réussi.

On continue, on arrive au mirador du petit étang où parait-il on peut voir des Caïmans… allez cherche encore … Marika : « Regarde il y 2 basilics ! »
Il y a aussi des oiseaux qui ressemblent à des piafs de bandes dessinées.

Les paresseux encore une fois sont introuvables pour nos yeux de novices…Heureusement un guide du parc nous propose de nous les montrer, avec les grenouilles vertes qu’on cherche également en vain.
Bon les grenouilles vertes elles sont arboricoles…Du coup il ne faut pas chercher par terre mais sur les feuilles à hauteur des yeux !
Et pour les paresseux il faut vraiment avoir l’oeil habitué parce que même quand on nous les montre, ben ya une boule de poils, haut dans les arbres… Ca pourrait tout aussi bien être un nid !
Le secret ? C’est vachement mieux avec des jumelles ! Et oui mais on n’en a pas…
Heureusement un groupe vient d’arriver et leur guide a repéré un paresseux à l’entrée du parc, juste au bord de la route… Et celui-là il est très bas ! Alors même à l’oeil nu on voit bien que c’est un paresseux à deux doigts, une femelle avec son petit accroché sur le ventre !

PRATIQUE

Réserve Ecocentro Danaus
11$ l’entrée, 16$ avec guide.
Supers accueillants, les guides vous donneront quand même un petit coup de main pour trouver les animaux si vous rentrez bredouilles !
Pour une balade sympa, prendre la route qui borde le nord de la place centrale, c’est tout droit sur un chemin de terre pendant 4km puis à droite.

Hôtel Sleep Inn Guesthouse
avec cuisine
5$ par personne. Très peu de chambres, deux salles de bains et de quoi faire la cuisine, On se croirait presque à la maison. Et le proprio Mr Lava-Lava peut vous organiser toutes les excursions possibles…
Depuis le terminal remonter la route en direction de l’ouest.

Laisser un commentaire