Cours d’offrande

Posted by on juin 11, 2014

Hier soir, nous avons pris un cours pour savoir fabriquer des offrandes.
La religion est très présente dans le quotidien des Balinais, en grande majorité hindouiste. Ils croient en un dieu suprême qui se manifeste sous de nombreuses formes.
Il y a plusieurs temples par village (dont un dédié aux morts) et chaque maison à son petit temple familial.
Chaque famille peut faire jusqu’au 25 offrandes par jour. Notre hôtel à Ubud en était parsemé tout le temps.

Nécessaire pour fabriquer des offrandes:
– une lame bien coupante
– de jeunes feuilles de coco
– plein de jolies fleurs
– des feuilles de Pandanus (pour la senteur)
– une pâte à base de citron vert
– des épines de bambou

Nous sommes chez Made et sa femme Putu, c’est Putu qui va nous montrer comment faire et Made fait la traduction.

Ils nous expliquent que dans la province de Singaraja, ce sont les femmes qui font les offrandes, ailleurs à Bali ce sont aussi les hommes.

Avec dextérité, Putu nous montre comment découper les feuilles de cocotiers.
Elle fait cela rapidement et sa lame coupe comme dans du beurre.
Quand c’est notre tour, bizarrement la lame ne coupe plus si bien et on galère à reproduire la même forme.

Après découpage, on déplie les feuilles et découvre de jolies formes que l’on assemble en perçant les feuilles avec les petites tiges de bambou.
Clément galère vraiment et casse plusieurs tiges de bambou, on rigole bien !

Putu découpe donc de jolies formes, que l’on assemble pour faire un réceptacle qui peut prendre bien des formes…

Une fois le réceptacle fini, on met au fond une petite feuille roulée et garni de pâte de citron vert. Par dessus on place de jolies fleurs et en dernier des fibres de Pandanus.
Dans le premier modèle d’offrande que l’on réalise, une jolie forme en feuille de coco se coince sur le dessus et permet de maintenir les fleurs.

Après avoir confectionné deux modèles d’offrandes et des décorations pour la maison ou pour les cérémonies, nous offrons nos offrandes aux divinités des deux temples de la maisonnée.
Normalement pour aller au temple , hommes ou femmes doivent porter un sarong et une ceinture. Pour les cérémonies il faut aussi une chemise et pour les hommes une coiffe.
Là on nous prête simplement une ceinture.

Nous déposons nos offrandes dans le réceptacle du petit temple, nous prenons une fleur dans l’offrande, la plaçons entre les majeurs de nos mains jointes, puis adressons une prière.

Ensuite Putu nous asperge d’eau sacrée puis en dépose dans nos mains. Trois fois nous devons la boire, puis trois fois nous laver le visage avec. Ensuite elle nous asperge à nouveau et nous donne des grains de riz que nous nous collons sur le front et à la base du cou.

Et dans le coucher de soleil, nous rentrons à notre hôtel !

Laisser un commentaire