Sécurité

Avant tout être cordial, poli, respecter les coutumes et traditions des populations.

– Ne pas donner envie aux autres, ne pas emporter ou éviter de montrer : argent, bijoux, appareil photo, ordinateur, les dernières Nike, la Rolex …
– Cacher ce qui peut donner envie (ceinture poche, poche sous le teeshirt … un peu d’astuce)
– Éviter de sortir la nuit.
– Ne pas répondre à une provocation.
– Se tenir informé sur les lieux à éviter (vallée de narcotrafiquant, quartiers dangereux où la police n’intervient plus …)
– Retenir la plaque du taxis.
– Être conscient qu’il est possible d’ouvrir un cadenas à code en moins de 30 secondes, un cadenas sur un sac ne sert à rien car la fermeture éclair peut être ouverte à l’aide d’une pointe de couteau.
– Si il y a un contrôle de police dans la rue présenter uniquement des copies de passeport et ne jamais monter dans une voiture banalisée ou un taxi à la demande de quelqu’un.
– Si quelqu’un ce prétend d’une police banalisée: fuit ! Il n’y en a pas en Bolive.
– Par mail s’envoyer une copie numérique de son passeport, billet d’avion …
– Prendre les coordonnées des services d’urgences et des ambassades, consulats.
– Ne pas transporter un gros sac et un petit sac, tout le monde pense qu’il y a des objets précieux dans le petit sac et on peut facilement courir avec.
– Si l’on est accosté par des gens et que l’on ne comprend pas tout, il faut s’en aller.
– Toujours avoir en tête si c’est une personne qui m’a accostée ou si c’est moi qu’y l’ai abordée.
– Toujours dire aux douaniers et policiers que l’on fait uniquement du tourisme, ne surtout pas dire que l’on fait du bénévolat ou que l’on prend des cours d’espagnol, sinon on peut vous demander un visa de travail ou un visa d’étudiant.

Avec ces quelques règles en tête, on peut partir tranquille.


Laisser un commentaire